Fév 20

La pensée du président Habib Bourguiba

-A rejeté la naturalisation.

-A appliqué la politique des étapes.

-Reconnaissance de l’autonomie interne le 31 juillet 1954 avec le président du conseil Mendes France.

-Reconnaissance à Bourguiba son rôle de pionnier  dans le mouvement de décolonisation (conférence de Bandung(1955)).

-Code de statut personnel (13 aout 1956) quelques mois après l’indépendance.

-Indépendance reconnue le 20 mars 1956 d’abord royaume Beylical qui devient république  le 25/07/1957.

-Son appel à partir de sa geôle de FORT-ST Nicolas (France) en faveur des allées en pleine guerre selon lettre au docteur  Habib Thameur  et au militants destouriens, détenus à la prison civile de Tunis en 1942.

-Nationalisme : ni nazi, ni fasciste, ni communiste.

-Républicain avec  ses valeurs morales.

-Socialisme : socialisme destourien qui caractérise la période de la gestion Bourguibienne.

-La démocratie : liberté de presse et d’opinion émancipation, du peuple .Contact avec la masse .caractère autoritaire : Oui.

-Personnalisme : c’est un guide, dignité de l’homme avec l’éducation, prise de position dans les problèmes internes et internationaux.

Extraits du livre « la pensée politique et sociale du président Habib Bourguiba »

                                Auteur : Brahim Mestiri

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.